Le Portail Internet de la Vésubie - Le Portail Internet de la Vésubie

mardi 7 août 2018


Le version dématérialisée de votre mensuel journal est disponible :





Excellente lecture à tous

jeudi 19 juillet 2018

Les festivités ont débuté à Roquebillière



Ce week-end, les festivités se sont ouvertes pour Roquebillière dans la vallée de la Vésubie.
C’est en effet sous le chapiteau du nouveau village que Stéphane Delaurme a repris les titres de Charles Aznavour, avec le groupe Benty Brother pour une durée de deux heures.
Le concert a commencé avec en première partie un hom-mage à France Gall, par une jeune et prometteuse chanteuse Estelle Lemee qui, ensuite a laissé le micro à Stéphane Delaurme qui, tout au long de la soirée, a chanté et interagit avec un public à la fois enchanté et enthousiasmé, tant par l’artiste que par son groupe. Pas moins de 150 participants se sont réunis lors de cet événement, qui s’est clôturé avec le titre « Nous nous reverrons un jour ou l’autre » … Et c’est chose faite car nous les reverrons bien lors du festin des traditions le dernier week-end d’août.

Rendez-vous désormais tous les vendredis et tous les mercredis !

Ce spectacle n’était qu’un avant-gout des festivités organisées conjointement par la mairie et le département des Alpes-Maritimes qui auront lieu tout au long de cet été à Roquebillière durant les mois de juillet et août. Dès mercredi, les roquebillièrois pourront se divertir lors de la soirée dansante, de 21h à 23h, animée par DJ Christophe Becchetti, la première de cette saison.

COREY PIOTTON




mardi 3 juillet 2018



Vous l'attendiez tous, voici la version dématérialisée de votre journal favori : 




Bonne lecture

jeudi 28 juin 2018


Danse Bollywood

Bollywood est le nom donné à l'industrie du cinéma musical indien (de
l’Inde) basé à Mumbai (Bombay). « Bollywood » est une contraction
de Bombay et d'Hollywood. En Occident, « Bollywood » est souvent
utilisé pour désigner le cinéma indien en général. Il désigne un genre
cinématographique qui se caractérise généralement par la présence
de plusieurs séquences chantées et dansées, sur fond de comédies
musicales. 




Les danses « Bollywood » sont très variées. Il s'agit d'un
mélange de genres qui s'inspirent à la fois de danses folkloriques
et classiques comme le bhangra, le bharata natyam, les danses de
courtisanes, le kathak classique, et le tawaif. Depuis les années 2000,
le style chorégraphique a largement évolué et s'est imprégné de
danses modernes occidentales (disco, salsa, hip-hop, break dance),
qui se ressentent dans le rythme de la danse indienne. Contrairement
à la danse indienne classique très codée, extrêmement rigoureuse et
plus lente, la danse Bollywood est une danse rapide qui demande
énormément de coordination dans les mouvements. 


Marie-France Charbonneau

lundi 9 avril 2018

Éleveur ou producteur ?



Loin de moi l'idée d'engager une quelconque polémique avec
qui que ce soit. Mais quand on voit les conditions de vie et les
milliers de bêtes abattues, résultat de l'agriculture industrielle, je
ne peux que donner raison aux végétariens et autres associations
de défense des animaux.

Mais à ceux-là j'aimerais dire de ne pas
nous mettre tous dans le même panier. En effet, celui qui entasse
des animaux dans des hangars est un "producteur ".
Celui qui voit naître, grandir, aller et venir ses animaux dans les meilleures
conditions possibles, celui-là est "éleveur".
Oui mais (me direz-vous) éleveur ou producteur, au bout il y la
mort des animaux ?

Le producteur entasse ses animaux dans des camions direction
l'abattoir industriel où l'animal n'est plus qu'un produit.
L'éleveur a conscience que la mort est l'aboutissement de mois ou d'années
passées auprès de ses animaux, il voudrait pouvoir accompagner
ses bêtes jusqu'au dernier moment, mais la loi lui interdit souvent
de le faire .

C'est pourquoi des éleveurs bravent la loi et abattent
les animaux dans leurs fermes, leurs évitant ainsi le stress
supplémentaire de l'abattoir.
Le producteur recevra un chèque sans savoir où et comment
finiront ses animaux.

L'éleveur saura dire à ses clients combien il a pris soin de ses bêtes.
Et même s'il ne le dit pas toujours avec des mots, il espère que
ses clients sauront apprécier la qualité de la viande, fruit d'une
passion et d'un échange entre l'animal et l'éleveur. Qu'au moins
cela conduise à ne plus cautionner l'agriculture industrielle.

L’espace me manque pour approfondir le sujet, c'est pourquoi je
vous renvoie à un livre très intéressant " Livre blanc, pour une
mort digne des animaux " aux éditions du Palais.

Roger ROUX, maraîcher raisonnable.

vendredi 23 mars 2018

"Vallées solidaires" a besoin de vous !

Votre soutien est important



A Vintimille cet hiver, des jeunes isolés, des familles, des enfants fuyant la guerre ou la misère ont continué à se réfugier sous le pont longeant la rivière; ayant pour seul abri, quelques bâches, de rares tentes, sans eau, souffrant du froid et de conditions d'hygiène indignes. 
Grâce aux dons, l'association Vallées Solidaires continue à apporter son soutien aux associations de terrain pour que les personnes bloquées à la frontière puissent bénéficier d'un repas chaud, d'un peu de bois, de kit hygiène, de vêtements chauds.
Rappelons que les dons ne servent qu'à l'achat de nourriture ou de produits de premières nécessités destinés aux exilés.
Nous vous remercions pour vos dons car sans eux, nous ne pourrions plus honorer nos engagements.
Nous avons également besoin d'un maximum d'adhésions pour avoir une assise locale. 
Nous avons fait en sorte que les principes de l’association ne soient pas clivants afin de recueillir un maximum de soutien.
On compte sur vous pour en parler autour de vous et pour adhérer. 
L'idée est simple: votre nom prénom + coordonnées, 2 euros l’adhésion annuelle contre une info mensuelle par mail.


Vous pouvez vous renseigner en contactant Sandrine au 06.37.15.67.04. et adhérer par chèque à "Vallées Solidaires" La Dorgane 06450 La Bollène Vésubie ou sur notre page Hello Asso à  l'adresse suivantehttps://www.helloasso.com/associations/vallees-solidaires. Vous pouvez également nous suivre sur facebook ValleesSolidaires.
Par avance merci!
Sandrine